Continuité écologique

Un seuil difficilement franchissable

image seuil

La continuité écologique a été introduite par la Directive Cadre sur l’Eau (2002) et reprise dans la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques (n° 2006-1772 du 30 décembre 2006).

La restauration de la continuité écologique des cours d’eau est une des priorités de l’orientation fondamentale n°6A du SDAGE Rhône-Méditerranée axé sur la préservation et la restauration des milieux aquatiques.

L’Aude est classée en liste 1 et en liste 2 de l’article L.214-17 du code de l’environnement visant à la protection des poissons migrateurs et compte 37 ouvrages appartenant à la liste des ouvrages prioritaires dont le seuil-pont de Tourouzelle.

L’objectif de bon état écologique de la masse d’eau Aude du Fresquel à la Cesse – FRDR182 -incluant la prise de Tourouzelle- est prévue pour 2027.

Des études réalisées sur le canal ont montré que le seuil été non conforme à la montaison de plusieurs espèces :

  • Anguille européenne
  • Alose feinte du Rhône
  • Lamproie marine
  • Cyprinidés rhéophiles

De plus en application de l’article L.214-18 du code de l’environnement, tout ouvrage à construire dans le lit d’un cours d’eau doit comporter des dispositifs maintenant dans ce lit un débit minimal -dit débit réservé-

Afin de s’inscrire dans le cadre réglementaire, la continuité biologique et sédimentaire du seuil de la prise du canal de Canet doit être rétablie.